Uncategorized

Vers la promotion des produits 100% bio

Pour la première édition du Salon International du Bio et du Naturel à Madagascar ou SALON BIOLIJIKA, une quarantaine d’entreprises issues du secteur privé et public ont tenu à valoriser leurs produits (huiles essentielles, fruits et légumes, vanilles, café, produits cosmétiques …) 100% BIO au grand public.

Organisé conjointement par le Syndicat Malgache de l’Agriculture Biologique (SYMABIO) et le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), cet événement d’envergure a eu lieu au village Voara Andohatapenaka du 28 au 30 novembre 2019. L’objectif étant de tendre vers une expansion du marché bio à Madagascar.

Il faut savoir que Madagascar est le 18e sur 164 pays, soit 4e pays en Afrique exploitant le BIO à l’échelle internationale. Le marché du BIO étant encore sous exploité au niveau de la grande île. Ce salon constitue sans nulle doute un événement innovant et à fort potentiel pour le développement économique du pays. En effet, il offre une opportunité exceptionnelle permettant de mettre en relation différents acteurs adhérant à ce secteur, notamment les entreprises publiques et privées, les investisseurs potentiels, les services d’accompagnement et les consommateurs.

Une souche de  ce champignon entomopathogène, dénommée Metarhizium  anisopliae  var. acridum Isolat SP9 a été donc isolée à Madagascar

Quant au PARAGRI 45, le bio pesticide par excellence pour la lutte contre la chenille légionnaire est aussi un produit totalement BIO, issu de la coopération entre le laboratoire Aromathera et le FOFIFA. La chenille légionnaire étant réputée pour être le ravageur le plus pernicieux des champs de cultures de maïs, du coton, du tabac etc., le PARAGRI 45 est la solution la plus efficace pour lutter contre ces insectes. En fait, il s’agit d’un self diffuseur contenant 7g de solution oléo aqueuse emballée dans un sachet en polyéthylène, véhiculant essentiellement une association d’huiles essentielles et d’extraits de plantes. Son mode d’emploi consiste à retirer le sachet de son emballage protecteur. Il faudra ensuite le poser par terre dans les champs à traiter. Chaque diffuseur placé dans les champs couvre une surface de 900m2 et affiche une durée de diffusion de 45 jours. Ainsi, soit les chenilles légionnaires fuient, soit ils meurent en quelques jours.

Vous pourriez aimer aussi...