Uncategorized

Les légumes traditionnels africains renforcent la sécurité alimentaires et nutritionnelle à Madagascar.

Investir dans le secteur des cultures maraîchères


Madagascar est riche en agro biodiversité. Les plantes cultivées font partie intégrante de cette richesse.
Mais, on y distingue également celles natives qui sont généralement négligées. Or, notre pays regorge d’innombrables variétés floristiques exceptionnelles. Parmi elles, figurent de nombreuses variétés de légumes traditionnels comme l’aubergine africaine, la morelle noire et les légumineuses du genre Vigna.
Elles méritent d’être valorisée et exploitée davantage. A cet effet, une étude exploratoire sur les légumes traditionnels utilisés par les agriculteurs malgaches a été réalisée, en 2018 par World Vegetable Center (WorldVeg) et le FOFIFA (Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural), en collaboration avec l’Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques (ESSA) et la Faculté des Sciences de l’Université d’Antananarivo.
Cette étude a démontré que les agriculteurs malgaches cultivent des légumes traditionnels mais le niveau de production est assez faible. Pourtant, les légumes traditionnels possèdent des valeurs nutritionnelles élevées. Par ailleurs, ils sont faciles à cultiver et ont la capacité de s’adapter aux effets néfastes du changement climatique.
Fort de ce constat, les actions de sensibilisation sur les avantages en termes de nutrition et de revenus que peuvent apporter l’utilisation accrue de ces légumes traditionnels méritent ainsi d’être renforcées. Le lancement du Projet Darwin initiative, intitulé « Les légumes traditionnels africains renforcent la sécurité alimentaire et nutritionnelle à Madagascar », financé par Darwin Initiative, offre une opportunité aux agriculteurs de s’investir vers une culture des légumes innovants.

Un projet dans le cadre du renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à Madagascar Pour une période de trois ans, à partir du mois d’avril 2019 au mois de mai 2022, le principal objectif de ce projet est tout simplement de fournir aux ménages d’agriculteurs vulnérables et à faible revenu de deux régions productrices de légumes, à savoir Itasy et Antsirabe, les avantages de l’agro-biodiversité.
Investir dans la culture de ces nouveaux types de légumes permettra surement de diversifier la production de cultures maraîchères. Ce qui constituera des nouvelles activités génératrices de revenu.
En matière de recherche, le projet Darwin assurera la conservation des ressources génétiques des légumes traditionnels. En parallèle, cette initiative facilitera l’accès au marché des agricultrices malgaches à travers une recherche axée sur la pratique et une production de semences de qualité afin de permettre de cultiver des variétés prometteuses de légumes traditionnels.
Avec une bonne compréhension de l’état de l’agro-biodiversité dans les systèmes de production agricole malgaches, il est ainsi possible de tendre vers une multiplication et une vulgarisation des semences.
De plus, la formation d’agents vulgarisateurs et d’agricultrices en termes de conservation des semences de légumes traditionnels permettront de renforcer la commercialisation des semences de légumes traditionnels ainsi que les programmes régionaux de jardins scolaires pour la promotion de la conservation et l’utilisation de l’agro-biodiversité dans 3 sites des deux régions cibles du projet, notamment Vakinankaratra et Itasy. Au moins 1000 ménages agricoles pourront bénéficier d’un revenu stable, voire un peu plus en investissant dans ce secteur.

Vous pourriez aimer aussi...