Département Socio-économie sis à Tsimbazaza

Le Département et ses chercheurs en vue de l’opérationnalisation de ses interventions peuvent mettre à la disposition des partenaires les compétences, les capacités d’expertise propres au FOFIFA et les formations à la carte en fonction de la demande et des sollicitations des partenaires. La Communication, la Formation, les Etudes-Conseils, la Recherche-Action,… se rapportant au développement rural constituent les principaux champs d’intervention reconnus au DRD. Le Département offre des domaines de compétences variées répondant aux besoins des différents partenaires du monde rural et agricole dont les thèmes (non exhaustifs) cités ci-après constituent des exemples :

Diagnostic agro-socio-économique :
– Suivi de l’économie des ménages, économie du travail;
– Identification des potentialités de développement communal et local ; Analyse d’impact des innovations technologiques, de l’environnement (évaluation socio-économique) .

Analyse d’adoption des innovations :
– Test d’adoption ;
– Approche intégrée de l’innovation technique.
– Etude de faisabilité socio-économique de projet ou programme de développement .

Analyse des chaînes de valeur :
– Organisation, structuration des filières, redynamisation des filières;
– Analyse de la stratégie des acteurs;
– Analyse des chaînes de valeur.

Analyse de marché :
– Intégration des OP dans le domaine de l’agri-business


Appui aux Organisations Paysannes (OP)
– Renforcement des capacités des producteurs;
– Autopromotion des OP.

Analyse des exploitations agricoles (EA):
– Gestion des exploitations;;
– Formation des EA à partir des micro-finances;
– Identification et promotion des activités génératrices de revenu

Appui au transfert de gestion des ressources naturelles

Appui à la mise en place des SFR,

Appui à la sécurisation foncière des exploitations agricoles (caractérisation des enjeux relatifs à la réforme de 2005,…).

Des manières de théoriser Les domaines de compétence sont appuyés au niveau du département par des laboratoires (ou unités de recherche) dont les appellations désignent les grands axes de recherche du département. Ces laboratoires sont :

Gestion des Exploitations Agricoles (GEA) dont les activités sont concentrés au niveau de l’exploitation agricole ou des unités de production (échelle « micro »),

l’Aménagement et Gestion des Espaces Ruraux (AGER) dont les activités se déroulent dans un espace bien déterminé (échelle « méso ») : cas d’un terroir, d’un bassin versant ou d’une division sociale et administrative (fokontany, commune),

l’Economie des Productions et Politiques Agricoles et Rurales (EPPAR) dont les interventions concernent un espace beaucoup plus étendu (échelle « macro ») : cas d’une zone agro-écologique, d’une division administrative décentralisée (district, région, province) ou tout le territoire national.