Uncategorized

Projet Fy Vary : Un projet de partenariat de recherche sur le riz

« RECHERCHES D’AUJOURD’HUI, PRODUCTION DE DEMAIN »

ACTIVITES :

DIAGNOSTIC DU SOL ET DES PLANTES : Développer des méthodes simples pour déterminer la carence en éléments nutritifs des sols des rizières et des plants de riz;

AMELIORATION DE FERTILISATION ET DE VARIETES : Développer de nouvelles variétés et techniques de fertilisation pour l’utilisation efficace des nutriments du sol et des engrais;

ETUDE D’IMPACT : Clarifier l’impact de la diffusion de ces technologies sur le revenu et sur l’amélioration de la nutrition des agriculteurs.

Développer de nouvelles technologies de riziculture offrant une productivité élevée même en cas de carence en nutriments.

 

Démonstration sur l’extraction d’ADN
pour l’amélioration de la productivité du riz à Madagascar

 

Le Projet de recherche international – FY VARY, un acronyme de « Fertility sensing and Variety Amelioration for Rice Yield » ou  » Détection de la fertilité et amélioration variétale pour le rendement du riz »  – entre Madagascar et le Japon a débuté en mai 2017 pour une période de 5 ans financés par le JICA (Japan International Cooperaion Agency).

Le projet vise à élaborer « des techniques de production de riz à vulgariser pour améliorer la productivité même en conditions de sol à faible apport en intrants et peu fertiles ». Il est mené en collaboration avec MAEP, MESUPRES, FOFIFA, LRI, ONN, et des institutions de recherches japonaises.

Le projet comprend quatre axes de recherches :

(1)  développement de techniques d’évaluation et de cartes géographiques des caractéristiques en termes de nutriments des champs,

(2) développement de variétés pour améliorer le rendement dans les conditions de faible utilisation d’intrants et faible fertilité des sols,

(3) développement de techniques de gestion d’engrais en exploitant les ressources génétiques pour une production de riz efficiente en termes de nutriments,

(4) recommandations politiques pour promouvoir la vulgarisation de techniques développées.

Le projet a mis en place de nouvelles infrastructures de recherche au laboratoire de biologie moléculaire au sein de FOFIFA  Ambatobe, notamment un infrastructure de croisement afin d’accélérer la sélection du riz pour le développement de nouvelles variétés à Madagascar. Grâce à l’utilisation de ces équipements, le projet participe au renforcement de capacité de recherche sur le riz de futurs chercheurs Malagasy.

Un atelier de démonstration sur  l’extraction d’ADN a été organisé le 26 janvier 2021 au Laboratoire de biologie moléculaire du FOFIFA  à Ambatobe.

Il aura pour but de former et de sensibiliser les jeunes chercheures dans la recherche sur l’amélioration de la productivité du riz à Madagascar en utilisant de nouveaux matériels adéquats.

Le Coordonatrice JICA Projet Fy Vary

Aya FUJITA

Lien associé à cette article

Manual P-dipping

Vous pourriez aimer aussi...