Foiobem-pirenena momba ny Fikarohana ampiharina amin'ny Fampandrosoana ny eny Ambanivohitra

Distribution de semences de riz à Ambohibary
distribution semences

60 TONNES DE SEMENCES DE RIZ , DISTRIBUEES A 2400 RIZICULTEURS D'AMBOHIBARY ET D'ANKAZOMIRIOTRA/VAKINANKARATRA SOUS L'EGIDE DE L'AFRICA RICE UN DON DU GOUVERNEMENT JAPONAIS

Le projet initiative d'urgence pour le riz est une initiative du Japon et financé par le gouvernement japonais. Il s'inscrit dans le cadre de la coalition pour le développement de la riziculture en Afrique. Il a été réalisé par le Ministère l''Agriculture et du Développement Rural, par l'entremise de FOFIFA, en collaboration du Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice)

Lire la suite

Karazam-bary vaovao atolotry ny FOFIFA ho anao

A Madagascar, les perspectives d'augmentation de la production rizicole passe néécessairement par la production et la valorisation des semences améliorées, à plus haut rendement. La production de semences certifiées devrait permettre de satisfaire les besoins pressants des paysans de disposer des nouvelles variétés plus productives que leurs variétés traditionnelles. Dans 'objectif de porter un appui direct aux riziculteurs, le FOFIFA ou le Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural, à travers ses programmes de sélection et d'amélioration variétale a créé des nouvelles variétés de riz proposées pour les régions Nord Ouest, Moyen Est et Sud Ouest de Madagascar. Neuf variétés adaptées, plus productives et performantes ont fait l'objet d'une Remise officielle au Ministère de l'Agriculture à l’occasion de l'atelier de lancement du Projet sur l'Appui de la Recherche Agricole pour le Développement des Cultures Stratégiques en Afrique, financé par la Banque Africaine de Développement, qui s'est tenu à Antananarivo le vendredi 03 mai 2013. Il est à noter que le niveau de rendement en paddy de ces variétés varie en position optimale de cultures entre 4 et 5 Tonnes/Ha. Elles se sont avérées adaptées aux conditions agro écologiques des régions auxquelles elles sont proposées.

Une collection de plus de 7000 variétés Le FOFIFA a travaillé depuis des dizaines d'années sur la recherche variétale et a continuellement étoffé la collection nationale de variétés de riz adaptées aux différentes régions agro-écologiques par : l'amélioration des variétés locales, '’introduction de variétés améliorées en provenance d'autres pays, la création variétale et ce, pour répondre à des besoins spécifiques tels que la résistance aux maladies virus RYMV), aux aléas climatiques (froid, sécheresse...) Actuellement, le FOFIFA maintient une collection nationale de plus de 7000 variétés de riz adaptées.

Pour la riziculture, une gamme de variétés adaptées aux conditions agro écologiques de chaque grande zone rizicole sont proposées pour chaque type de riziculture (pluvial ou bas-fonds) et suivant les conditions de riziculture de bonne ou sans maîtrise d’eau. Ces variétés sont également rapportées sur une carte variétale.

carte riz

Concernant le manioc, des variétés de manioc productives et résistantes à la virose ont été sélectionnées et une technologie de transformation du manioc frais  en farine est promue par Fofifa.


carte variétale manioc

Pour les cultures sèches (légumineuses et plus particulièrement le haricot, le maïs et le manioc) une gamme de variétés est recommandée pour chacune des régions agro écologiques. A cet effet, pour ces spéculations, le FOFIFA a élaboré une carte variétale des variétés recommandées et diffusées dans les différentes régions de Madagascar.

carte variétale manioc

 

Pour le caféier, le FOFIFA a créé un hybride dénommé RàTelo. Cet hybride est tolérant à la rouille orangée  et au tigre des caféiers qui sont les grands fléaux du C. arabica. Il a par ailleurs une potentialité de production variable. 2% des génotypes  produisent plus de 10kg de cerises par an avec une granulométrie (poids moyen de 100 graines) variant de 12 à 21g avec une moyenne de 16g. Ce café hybride a un goût excellent et présente surtout comme particularité un faible taux de caféine (de 0,4 à 1,38 avec une  moyenne de 0,8)

Outre ces résultats par spéculation, Fofifa a également travaillé sur les mécanismes de fonctionnement des systèmes de culture en semis direct sous couverture végétale. Ainsi, des systèmes de culture en semis direct sur couverture végétale ont été mis au point par FOFIFA pour l’adaptation au changement climatique. En effet, ces systèmes présentent l’intérêt de limiter l’évapotranspiration, d’améliorer l’infiltration tout en réduisant les pertes par ruissellement et temporise les fluctuations thermiques.
Le FOFIFA a aussi mis au point des techniques de carbonisation améliorées dont l’objectif principal est la diminution des surfaces de forêts coupées pour la satisfaction des besoins en charbon de bois par une amélioration du rendement de la carbonisation à 20%. Celui des techniques traditionnelles est de 10%. Les besoins en charbon seront donc produits à partir de la moitié de la surface.

 

logo asareca

• Test démonstratif de diversification des cultures de contre-saison sur rizière après le riz dans le site du projet "water productivity de l’ASARECA" à Ankazomiriotra

Il s'agit  de l’oignon « variété red créole », de la pomme de terre « variété meva » et du haricot « variété RJ 1-5 » avec leur respectif paquet agronomique de cultures

DP Forêt & Biodiversité

Flyer : Développement de bases scientifiques pour une gestion et valorisation durable de Tsiperifery à Madagascar, carte incluant les points de collecte et niche écologique

REMISE OFFICIELLE DE NOUVELLES VARIETES DE RIZ POUR
LES REGIONS NORD-OUEST, SUD OUEST ET MOYEN EST DE MADAGASCAR<


Date : 03 mai 2013
Lieu : Hôtel PANORAMA

A Madagascar, les perspectives d'augmentation de la production rizicole passe nécessairement par la production et la valorisation des semences améliorées, à plus haut rendement. La production de semences certifiées devrait permettre de satisfaire les besoins pressants des paysans de disposer des nouvelles variétés plus productives que leurs variétés traditionnelles. Dans l'objectif de porter un appui direct au riziculteurs, le FOFIFA, à travers ses programmes de sélection et d'amélioration variétale a créé des nouvelles variétés de riz proposées pour les régions Nord Ouest, Moyen Est et Sud Ouest de Madagascar. Neuf variétés adaptées, plus productives et performantes ont fait l'objet d'une Remise officielle au Ministère de l'Agriculture à l'occasion de l'atelier de lancement du Projet sur l'Appui de la Recherche Agricole pour le Développement des cultures stratégiques en Afrique qui s'est tenu à l'Hôtel PANORAMA le vendredi 03 mai 2013

Il est à noter que le niveau de rendement en paddy de ces variétés varie en position optimale de cultures entre 4 et 5 Tonnes/Ha. Elles se sont avérées adapter aux conditions agro écologiques des régions auxquelles elles sont proposées. Source: SIC/DSEC Date: 06/05/13




Finalement, on a pris conscience de l'importance de la recherche dans le secteur productif car seuls, des produits de qualité sont validés par les marchés internationau... Producteurs, opérateurs et chercheurs sont aujourd'hui sur les mêmes bancs et parlent un langage commun pour en tirer meilleur parti des acquis de la recherche agricole. Fort de ses expériences, le FOFIFA a de solides atouts mais des défis restent à vaincre car l'évolution du contexte du développement rural pose de nouvelles exigences nécessitant de valoriser davantage les résultats et de renforcer le partenariat…



LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET « FARINE FORTIFIEE A BASE DE HARICOT, EN MILIEU SCOLAIRE »



Le projet consiste à distribuer de la farine fortifiée à base de haricot à l'EPP d'Ampasandratsarahoby/Faravohitra pendant trois mois. Outre le maïs et l'arachide, la variété de haricot CAL 98 à haute valeur nutritionnelle produite par le FOFIFA, entre dans la composition de cette farine fortifiée en fer et acide folique. La consommation de cette farine a pour objectif d'obtenir une fortification alimentaire qui va engendrer une augmentation de la capacité intellectuelle voire une amélioration de la performance scolaire. Le projet est mené par l'Office Malgache de la Nutrition, en collaboration avec le FOFIFA, le Ministère de l'Education Nationale, le Ministère de la Santé. Le financement est assuré par le CIAT/PABRA et est initialement destiné à l'amélioration de la culture du haricot à Madagascar, a été étendu à la nutrition.