Foiobem-pirenena momba ny Fikarohana ampiharina amin'ny Fampandrosoana ny eny Ambanivohitra

Ateliers- seminaires

 arrows FOFIFA/BVPI/PHRD : Les plateformes d'innovation pour faciliter et favoriser l'adoption des nouvelles technologies

 arrows Les missions à l'éxtérieur pendant l'année 2016


Objet : Mission de remise d’équipements et formation sur l’utilisation de faucheuse (théorie et pratique sur terrain) – Reportage

Date : 05-06 avril 2016
Lieu : Antsirabe (Ambohibary)
Intervenants :
-Monsieur Rabeson Raymond, Coordinateur National du Projet SARD-SC
-Madame Razafindraibe Irène, Chef UCOM au FOFIFA
-Madame Rakotobe Holy, Responsable Informatique au FOFIFA
-Monsieur Rakotomalala Jean de Dieu, Assistant UCOM au FOFIFA
-Monsieur Ratsimba S. Hariniaina, Chauffeur FOFIFA/DRR

Objet : Réunion avec les parties prenantes du monde agricole dans la région de Vakinankaratra dans le cadre de l’initiative ProINTENSAFRICA


Date : 07-08 avril 2016
Lieu : Antsirabe
Intervenant : Madame Razafimahatratra Hanitriniaina Mamy, Chercheur FOFIFA

Objet : Encadrement stagiaires, acheminement dépulpeur café, remise officielle et installation kits scolaires pour la bibliothèque  des Sœurs et Bureau FOFIFA Kianjavato
Date : 10-14 avril 2016
Lieu : Kianjavato - Mananjary
Intervenants :
-Monsieur Rakotomalala Jean Jacques,Chercheur FOFIFA
-Monsieur Rakotoniaina Andrisoa Patrice, Stagiaire FOFIFA
-Monsieur Rabakomanantsoa Landry, Stagiaire FOFIFA
-Monsieur Voaharinantenaina Rakotomalala A., Stagiaire FOFIFA
-Monsieur Tsiresihasinarivo Manitra, Chauffeur

Objet : Suivi des activités dans le cadre de la convention FOFIFA/CTAS (Programme HOBA-ASARA)
Date : 10-30 avril 2016
Lieu : Ambovombe et région Androy-Anosy
Intervenant : Monsieur Rakotomamonjy Siméon, Chercheur FOFIFA

Objet : Visite et reconnaissance du terrain
Date : 14 avril 2016
Lieu : Anjiro Mandialaza, région Alaotra Mangoro
Intervenants :
-Madame Adrianoelisoa Hanitriniaina, Directeur de Recherche FOFIFA
-Monsieur Rakotondrasoa Jean Rémi Charles, Chauffeur

Objet : Mission de visite des agents de l’AfricaRice –Réunion avec les acteurs de la plateforme d’innovation
Date : 19-23 avril 2016
Lieu : Ambohibary/Sambaina et Ankazomiriotra/Antsirabe
Intervenants :
-Monsieur Rabeson Raymond, Coordinateur National du Projet SARD-SC
-Madame Rahalivavololona Njaka, Chercheur DRR/FOFIFA
-Madame Rakotomalala Vohangisoa, Chercheur DRT/FOFIFA
-Madame Rasoamanana Mavosahondra, Assistane UCOM/FOFIFA
-Madame Andriamampianina Rondro, RAF Bloc Sud FOFIFA
-Monsieur Ratsimba S. Hariniaina, Chauffeur FOFIFA/DRR

Objet : Régularisation situation à Ambodimandresy, Sandrangato et Mahatsara Foulpointe
Date : 20-24 avril 2016
Lieu : Région Atsinanana : Ambodimandresy-Sandrangato-Mahatsara Foulpointe
Intervenants :
-Madame Adrianoelisoa Hanitriniaina, Directeur de Recherche FOFIFA 
-Madame Ralambomanana Odette, Chercheur FOFIFA
-Monsieur Razafindrianilana Norbert, Chercheur FOFIFA
-Monsieur Rakotondrasoa Jean Rémi Charles, Chauffeur

Objet : Suivi du projet ASTI/IFPRI
Date : 09-14 mai 2016
Lieu : Région Vakinankaratra
Intervenants :
-Monsieur Randriamanamisa Rivonjaka, Chercheur FOFIFA (Chef de mission)
-Madame Ratompoalimanana Niavo Holisoa, Chercheur FOFIFA
-Monsieur Rakotobe Hery, Chauffeur FOFIFA

Objet : Réunion du Comité des Directeurs des Centres de Recherche  du MESUPRES
Date : 27 avril 2016 - 01 mai 2016
Lieu : Vavatenina, Toamasina
Intervenants :
-Madame Rakotoarisoa Jacqueline, Directeur Scientifique du FOFIFA
-Monsieur Rasoloarison Jean Aimé, Chauffeur

Objet : Réunion avec les parties prenantes du monde agricole dans la région de Vakinankaratra dans le cadre de l’initiative ProINTENSAFRICA
Date : 28-29 avril 2016
Lieu : Antsirabe
Intervenant : Madame Razafimahatratra Hanitriniaina Mamy, Chercheur FOFIFA

Objet : Mission de participation à la réunion ProINTENSAFRICA et coordination d’Ambohibary
Date : 27-29 avril 2016
Lieu : Ambohibary/Sambaina/Antsirabe
Intervenants :
-Monsieur Rabeson Raymond, Coordinateur National du Projet SARD-SC
-Monsieur Ratsimba S. Hariniaina, Chauffeur FOFIFA/DRR

Objet : Cérémonie officielle de lancement des travaux de curage sur le périmètre d’Ifanja Sud –Projet BVPI/PURSAPS
Date : 29 avril 2016
Lieu : Anosibe Ifanja, District Miarinarivo, Région Itasy
Intervenants :
-Monsieur Razafinjara Aimé Lala, Directeur Général du FOFIFA
-Monsieur Rakotomalala Jean de Dieu, Assistant UCOM au FOFIFA
-Monsieur Rabeantoandro Jean de Dieu, Chauffeur 

ATELIERS - REUNIONS

Objet : Deuxième réunion du Comité Local d’Approbation du Projet (CLAP) « Amélioration des capacités d’adaptation et de résilience des communautés rurales des Régions Analamanga, Atsinanana, Androy, Anosy et Atsimo Andrefana » (en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement
Organisateur : Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts – Bureau National de Coordination des Changements Climatiques
Date : 27 avril 2016
Lieu : Espace Dera, Tsiadana – Antananarivo
Participants : Membres du CLAP et parties prenantes identifiées pour l’exécution de chaque ligne d’activité du projet cité en objet
Ordre du jour :
-Présentation des observations reçues sur les activités du projet
- Présentation des parties prenantes identifiées pour l’exécution de chaque ligne d’activité du projet
-Présentation du cadre de résultat
-Discussion en plénière sur les parties prenantes et le cadre de résultat

Objet : Atelier d’échanges sur la mise en œuvre et l’évaluation de mécanisme de Paiement pour Services Environnementaux (PSE) à Madagascar
Organisateur : Ministère de l’Environne ment, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts (en partenariat avec le Gret, l’IRD et le C3EDM)
Date : 3-4 mai 2016
Lieu : Development Learning Center (DLC) Anosy –Antananarivo
Participants : Parties prenantes de la mise en œuvre et du suivi de mécanismes de PSE
Ordre du jour :
Partage des expériences de construction, de mise en œuvre et d’évaluation de mécanismes de PSE  à Madagascar dans le but de co-définir des critères de suivi-évaluation de ces mécanismes  et de formuler des recommandations pour établir un cadre juridique et institutionnel plus favorable à la mise en place et au suivi-évaluation de mécanismes de PSE plus efficaces

Objet : Réunion d’élaboration de la Politique Nationale de la Recherche sur les Equipements Scientifiques à Madagascar
Organisateur : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique – Direction Générale de la Recherche Scientifique
Date : 17 mai 2016
Lieu : Salle de réunion du MESRES Tsimbazaza- Antananarivo
Participants : Acteurs  de l’élaboration de la politique nationale citée en objet et anciens boursiers de l’IFS
Ordre du jour :
-Présentation de l’état d’avancement de la préparation des travaux du groupe de travail chargé de mettre en place la Politique Nationale de la Recherche sur les Equipements Scientifiques à Madagascar
-Discussions en vue de définir une orientation politique 

ANNEE INTERNATIONALE DE L’AGRICULTURE FAMILIALE ET JOURNEE DE l’ALIMENTATION 2014

Semaine de l'Agriculture Familiale à MADAGASCAR JOURNEE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SUR LE THEME :
QUESTIONS DE RECHERCHES ET MISE EN POLITIQUE 13-17 OCTOBRE 2014 CERSAE/FOFIFA AMPANDRIANOMBY

L’agriculture familiale : la forme d’organisation de la production agricole la plus répandue dans le monde
L’agriculture familiale est une forme d’organisation de la production agricole recourant essentiellement au travail familial, contrairement à l’agriculture d’entreprise qui regroupe des exploitations mobilisant exclusivement du travail salarié dont le capital d’exploitation est détenu par des acteurs publics ou privés déconnectés des logiques familiales. Dans l’agriculture familiale, le capital de production et le patrimoine familial sont confondus. 

La priorité d’un agriculteur familial est de faire vivre les siens grâce à son exploitation agricole, en produisant pour leur alimentation mais aussi en vendant sur le marché pour obtenir des revenus monétaires.
Pour garantir ses revenus, la famille mène souvent plusieurs activités agricoles (culture, élevage, pêche, foresterie, etc.) et des activités non agricoles (commerce, artisanat, salariat, etc.). 

Des potentialités pour relever les défis du développement durable

Lire la suite

CEREMONIE OFFICIELLE DE DISTRIBUTION DE SEMENCES

CEREMONIE OFFICIELLE DE DISTRIBUTION DE SEMENCES AUX PRODUCTEURS VULNERABLES
DES PÔLES DE DEVELOPPEMENT RIZICOLES D'AMBOHIBARY ET D'ANKAZOMIRIOTRA

REGION VAKINANKARATRA Samedi 20 septembre 2014 – Hôtel LA VILLA - ANTSIRABE


L'augmentation de la production rizicole passe par un développement du secteur semencier Assurer la sécurité alimentaire est un défi du gouvernement malagasy. Augmenter la production rizicole et la productivité, appliquer des nouvelles technologies agricoles, sont parmi les objectifs visés pour y parvenir et ce, eu égard à la Stratégie Nationale de Développement Rizicole .

L'amélioration de la productivité est stratégique pour Madagascar où le riz restera l'aliment de base des malgaches. Contraint à une faiblesse de l'utilisation de semences améliorées à haut rendement, Madagascar ne peut que saluer les initiatives de soutien aux producteurs rizicoles. La qualité de la production rizicole est largement tributaire des semences améliorées pour lesquelles, le FOFIFA joue un rôle primordial. 

Lire la suite

LE FOFIFA , AU 3ème CONGRES DU RIZ - YAOUNDE CAMEROUN DU 21 – 24 OCTOBRE 2013

africarice

Le Troisième Congrès du riz en Afrique – qui se tient du 21 au 24 octobre 2013, à Yaoundé, Cameroun a pour thème principal : ‘La science rizicole pour la sécurité alimentaire à travers le renforcement de l’agriculture familiale et l’agro-industrie en Afrique’. Il va réunir les représentants des secteurs public et privé, des organisations de la société civile, des associations de paysans et des communautés de la recherche et de la vulgarisation engagés dans le développement du secteur rizicole en Afrique.
Le Congrès fera le point des avancées de la science et de la technologie rizicole visant à améliorer les pratiques de production, de transformation et de marketing tout au long de la chaîne de valeur du riz en Afrique. Le Congrès sera aussi l’occasion de discuter des innovations institutionnelles, politiques et des investissements clés requis pour accroître significativement la production, la transformation et la commercialisation du riz en Afrique subsaharienne, et partant développer des chaînes de valeur rizicoles compétitives et équitables, réduire les importations et renforcer le commerce régional.
Le Congrès du riz en Afrique est organisé conjointement par le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) et l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en collaboration avec le gouvernement du Cameroun.
Le FOFIFA sera représenté à ce grand évènement par une délégation dirigée par son Directeur Général, le Pr RAZAFINJARA Aimé Lala assisté par le Chef du Département de Recherche Rizicole, Coordonnateur du Projet Africa Rice à Madagascar et des chercheurs de ce même Département. La contribution du FOFIFA à ce Congrès concerne notamment la présentation de posters scientifiques et la présentation d’articles scientifiques dont :

- La recherche sur la mécanisation agricole : un facteur clé de l'accroissement des rendements rizicoles à Madagascar
- Les sources d’inoculum primaire de la pyriculariose. Rôle des semences et des pailles infectées dans le développement des épidémies
-Larvae of Scarabeoidea (called white grubs) can be beneficial to rice growth: case study on Hexodon unicolor unicolor (Dynastidae) on the Highlands of Madagascar                                                                         
- Integrated and locally adapted Striga asiatica control: combining a zero-tillage rice – maize – cover-crop rotation system with resistant rice varieties

Africa Rice Posters

Atelier paysan à la restitution du Projet MOETH à Antsirabe

L’atelier de restitution des résultats du projet MoETH a démarré la journée du 8 octobre par un atelier paysan. L’allocution d’ouverture a été assurée par les représentants des institutions, partie prenante du projet, à savoir l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, le Cirad et le Fofifa. Mme Le Directeur Scientifique du FOFIFA a ouvert officiellement l’atelier, après avoir rappelé l’objet qui consiste à non seulement restituer les résultats du projet, notamment la dynamique de l’azote et du phosphore ainsi que du bilan entrées et sorties du N & P au sein du système Riz sur Stylosanthes en SCV, mais aussi à permettre aux associations paysannes de s’échanger, de partager leurs expériences lors de la pratique du système Riz sur Stylosanthes en SCV ainsi que de recueillir la perception paysanne de ces résultats, étant donné qu’ils sont appelés à les appliquer.

L’atelier a vu la participation d’une soixantaine de participants dont une trentaine de paysans dont  une quinzaine comprend des paysans adoptants, des non adoptants et ceux qui ont abandonné, venant de la région d’Alaotra Mangoro, et une autre quinzaine de la même composition que celle d’Alaotra, venant de la région du Moyen Ouest du Vakinankaratra, et plus particulièrement de la commune d’Ankazomiriotra et de Vinany. Les autres participants sont des partenaires techniques tel que le DRDR Vakinankaratra, le GSDM, le FAFIALA, le SdMAD etc.

Les paysans ont présenté leur expérience en matière de pratique du SCV : les types de systèmes les plus pratiqués, les contraintes et difficultés rencontrées, les mesures prises ou adaptations apportées pour résoudre ces problèmes, les avantages du système aussi bien sur le plan technique qu’en terme économique. Ces différents éléments serviront à alimenter la fiche technique que l’on se propose d’éditer pour capitaliser les résultats du projet et dont le premier draft a été également présenté et discuté avec les paysans.

Une visite sur terrain du dispositif expérimental du projet à Ivory et  des réalisations en milieu paysan est prévue dans le cadre de cet évènement.

Formation des formateurs sur les tiques et les maladies à tiques.

La formation des formateurs sur les tiques et les maladies à tiques, le contrôle et l’utilisation des pesticides respectant l’environnement sont des composantes du Projet sur « La Large diffusion des méthodes de lutte contre les tiques et les maladies à tiques , financé par l’ASARECA et mis en œuvre par le FOFIFA, Département de Recherches Zootechniques et Vétérinaires en partenariat avec le Ministère de l’Elevage.
Un atelier de formation des formateurs à ce sujet a eu liau à l’Hôtel Le HINTSY Ambohimanambola du 19 au 20 août 2013. Toutes les parties prenantes au projet ont pris part cette formation à savoir la Direction des Services Vétérinaies (DSV), les directions inter-régionales de l’Elevage d’Analamanga – Itasy - Bongolava et du Vakinankaratra - Amoron’i Mania, les vétérinaires sanitaires, les importateurs, les grossistes et vendeurs détaillants de médicaments vétérinaires, les chercheurs du FOFIFA / DRZV .

Les objectifs et attendus de l’atelier
- Maîtriser les méthodes de lutte contre les tiques et l’utilisation des pesticides pour le respect de l’environnement (suivis des impacts environnementaux…)
- Analyser la réglementation actuelle et Identifier les mesures necessaires sur la vente et l’utilisation des pesticides en accompagnement de la mise en œuvre de la lutte contre les tiques et les maladies à tiques à Madagascar
- Renforcer les compétences de toutes les parties prenantes au projet : secteur public (Ministère de l’Elevage, FOFIFA) secteur privée (vétérinaires, importateurs et grossistes en produits pesticides, vétérinaires sanitaires)

A l’issue de la formation :
- Les stratégies de lutte contre les tiques, les techniques de conduite d’élevage pour préserver les animaux des actions néfastes des tiques seront connues et maîtrisées par les formateurs amenés à transmettre les connaissances aux éleveurs ;
- Les méthodes d’utilisation des pesticides dans l’optique d’une protection de l’environnement et de la santé humaine seront maîtrisées par les formateurs ;
- Une règlementation sur la vente et l’utilisation des pesticides sera identifiée pour accompagner la mise en œuvre de la lutte ;
- Les connaissances des formateurs sur les tiques et les maladies à tiques seront développées et ils seront en mesure d’assurer une diffusion large des techniques de lutte acquises auprès des éleveurs et par conséquent les faire adopter.
Contact :
Docteur RALINIAINA Modestine
Coordinateur du projet
FOFIFA / DRZV, Ampandrianomby
Tel : 032 46 190 22 ou 034 14 950 23
E mail : drzv@fofifa.mg

Restitution des résultats du projet MOETH du 07 au 11 octobre au CFAMA, ANTSIRABE

Depuis l’année 2010, le FOFIFA à travers l’URP-SCRID et en collaboration avec  l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich (ETH) et le Laboratoire des Radioisotopes (LRI) a mené un projet intitulé “Nutrient Use and Dynamics in Conservation Agriculture Including Legumes in the Midwest of the Malagasy Highlands(Utilisation et dynamique des éléments minéraux en Agriculture de conservation intégrant des légumineuses dans le Moyen Ouest Malgache) à Ivory dans la région du Moyen Ouest du Vakinankaratra, durant 03 campagnes agricoles successives.

Ce projet a pour objectif d’identifier les sources de l’Azote et du Phosphore, de suivre leur dynamique et de quantifier l’offre en ces 2 éléments minéraux au sein du système en SCV Riz//stylosanthes.
Le projet est structuré en 4 tâches de travail (work package): 

TACHE 1, sous la responsabilité du FOFIFA et de l’URP-SCRID (Unité de Recherche en Partenariat-sur les Systèmes de Culture et Rizicultures Durables ) en partenariat le CIRAD et l’UNIVERSITE d’Antananarivo consiste à :

  • Etudier le réseau de parcelles paysannes dans des zones sélectionnées du Moyen Ouest
  • Évaluer les pratiques de l’agriculture de conservation :

Le but de cette étude est de :
. Comprendre les contraintes et les avantages de l'adoption de l’agriculture de conservation ;
. Évaluer  les contraintes et les avantages pour l'adoption de pratiques agricoles de conservation ;
. Évaluer avec les agriculteurs la meilleure gestion des éléments nutritifs pour l'agriculture de conservation ;
. Évaluer les champs d'agriculture de conservation par les rendements des cultures, la disponibilité des nutriments et l'équilibre nutritif et les comparer à des champs dans la pratique conventionnelle .
TACHE 2 , sous la responsabilité du FOFIFA et de ETH consiste à :

  • Mettre en place un dispositif expérimental sur terrain à Ivory (près d’Ankazomiriotra, à 1000 m d’altitude) en milieu contrôlé ;
  • Etudier les effets du semis direct sous couverture du stylosanthes guyanensis sur la disponibilité de l’Azote et du Phosphore, la localisation et la dynamique de N et P et l’utilisation de l’Azote provenant de différentes sources ( sol, fumier ou engrais), sur la biomasse racinaire ainsi que sur le rendement du riz pluvial .

TACHE  3 , sous la responsabilité du LRI/ETH consiste en :

  • Des études expérimentales en serre et en laboratoire du processus des interactions des racines entre le stylo et le maïs, sur les sources de phosphore pour le stylosanthes et le riz
  • L’effet des résidus de plantes sur la dynamique du Phosphore organique et microbien

TACHE 4 , sous la responsabilité de l’ESSA-AGRO de l’Université d’Antananarivo, porte sur :

  • L’ étude à plus grande échelle  de l’analyse du système de production agricole dans le Moyen Ouest du Vakinankaratra, par des étudiants de l’ESSA
  • La  discussion des résultats du projet dans le Moyen Ouest du Vakinankaratra et dans les autres régions de Madagascar

Ce projet arrive à son terme et le FOFIFA envisage de restituer aux partenaires les résultats de cette étude au cours d’un Atelier qui se tiendra au CFAMA Antsirabe le 8 au 11 Octobre 2013. Le programme de l’atelier prévoit une séance de discussions et d’échanges entre les paysans de la région Moyen Ouest du Vakinankaratra, et ceux de la région d’Alaotra sur leur perception et leur avis sur le système Riz/Stylo.
Des visites de terrain du dispositif expérimental du projet à Ivory, commune rurale de Vinany dans la région du Moyen Ouest de Vakinankaratra sont également prévues.

URP-SCRID : Unité de Recherche en Partenariat-sur les Systèmes de Culture et Rizicultures Durables
LRI : Laboratoire des Radio-Isotopes
FOFIFA : Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural
ETH : Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich
: Azote
P : Phosphore

Table ronde sur le « Développement des bases scientifiques pour une Gestion et Valorisation durable du Poivre sauvage ou Tsiperifery à Madagascar »

Date : 29 mai 2013
Lieu : Bibliothèque du FOFIFA/DRFP à Ambatobe

Table ronde animée par le Dr Hanitra Andrianoelisoa (Point focal Tsiperifery à Madagascar )

Participation et communication orale des chercheurs et étudiants issus du FOFIFA/DRFP, du Missouri Botanical Garden et d'un chercheur du CIRAD/La Réunion

- Présentation du programme
- Mise au point de la méthodologie
- Capitalisation des informations relatives à Tsiperifery
- Recherche de partenariats
- Echanges d''expériences DP F&B Madagascar et La réunion sur les poivres sauvages

Atelier Eucalyptus

Date : 18-19 juin 2013
Lieu : Université d'Antananarivo Ankatso

Participation et Communication orale de 3 chercheurs du DRFP : Rakotonirina Marie Christine, Randrianjafy Honoré et Rasamindisa Alain Michel

- Capitalisation des résultats de recherche sur Eucalyptus
- Identification de nouveaux axes de recherches
- Recherche de financement

Atelier de remise de la carte et du rapport sur la couverture en forêts naturelles de Madagascar
Sate : 21 Juin 2013

Présentation des résultats et remise du rapport sur l'Evolution de la couverture de forêts naturelles à Madagascar de 2005 et da carte de Madagascar sur le changement de la couverture de forêts naturelles de 1990 à 2010

Hanitra Andrianoelisoa a représenté le FOFIFA.
Atelier de lancement du Projet TCP/MAG/3402 : "Appui à la capitalisation de la règlementation forestière”, sur financement de la FAO et mené conjointement avec le Ministère de l'Environnement et des Forêts
Sate : 12 juillet 2013

Présentation du projet en général en développant la méthodologie d'étude des consultants juristes

Hanitra Andrianoelisoa, Alain Rasamindisa et Nicolas Andriamampandry ont représenté le FOFIFA
Atelier organisé par Conservation International sur l'élaboration des profils d'écosystèmes par le projet CEPF (Critical Ecosystem Partnership Fund).
Sate : 26 juillet 2013

Résultats intéressants concernant l'état de lieu de la biodiversité à Madagascar.
Les données et information seront distribuées aux participants et seront mis en ligne après compilation et synthèse.

Nicolas Andriamampianina a représenté le FOFIFA

REUNION DE RESTITUTION DES TRAVAUX DE PRE-EVALUATION DU PROJET PRIASO


Le Projet PRIASO est un projet de réhabilitation des Infrastructures agricoles dans la Région Sud - Ouest. Les objectifs sont de réduire la pauvreté et l'insécurité alimentaire des populations rurales dans la région en améliorant la production agricole et la productivité pour augmenter les revenus des producteurs. Les composantes sont entres autres : - la réhabilitation des infrastructures agricoles dans les périmètres de Taheza, de Manombo Ranozaza, de Bas Mangoky (ex : alimentation en eau des périmètres irrigués), - le renforcement des capacités et développement agricole (ex : renforcement des chaînes de valeurs agricoles, renforcement de capacités pour l'adaptation aux changements climatiques, assistance technique en gestion de l'eau et la mise en valeur des périmètres) Une mission de pré-évaluation du projet par la Banque Africaine de Développement a eu lieu du 18 février au 05 mars 2013. Une restitution des travaux dans le cadre de cette mission s'est tenue au MINAGRI le 05 mars 2013. Les points saillants sont entres autres: - la poursuite des travaux de concertation avec les représentants locaux de la BAD à Antananarivo - l'appui au renforcement des chaînes de valeurs agricoles : la convention avec le FOFIFA pour la production de semences à différents niveaux (pré-base, base, certifiées) constituera un '' projet'' à développer et à signer. Financé par la BAD, et d'une durée de 5 ans, ce projet regroupe des acteurs clés au niveau régional et national tels que le Chef de Région Sud-ouest, le SG/ Minagri, le DDP, le DT/ Minagri, le FOFIFA, l'ONE...
















REUNION DU COMITE DE PILOTAGE ECABREN/PABRA

Madagascar, à travers le FOFIFA, est membre du Réseau de Recherche sur le Haricot en Afrique du Centre et de l'Est. l'objectif du réseau vise, entre autres, à permettre aux producteurs de se doter de cultivars qui puissent permettre la production à un rendement plus élevé, et s'adapter aux aléas climatiques, mais également résister aux insectes et maladies des légumineuses tout en gardant les propriétés culinaires et les caractéristiques semencières qui conviennent aux consommateurs, ainsi qu'aux industries de transformation. Pour le FOFIFA, les activités se concentrent surtout sur l'amélioration et la création variétale . Madagascar a eu 'honneur de recevoir cette année la réunion annuelle du Comité de Pilotage du Réseau au cours de laquelle une évaluation des progrès effectués en 2012 a été faite. Egalement, le plan de travail pour l'année 2013 a été établi.

ATELIER SUR LA CARTOGRAPHIE DES MOYENS D'EXISTENCE A MADAGASCAR

Le FOFIFA a participé à l'atelier organisé par le Réseau des systéèmes d'alerte précoce FEWS NET, projet mondial, financé par USAID et en collaboration avec SALOHI et le PAM. Objectifs de l'atelier : - Elaborer la carte des zones de moyens d'existence pour Madagascar, qui divisera le pays en zones similaires en termes de géographie, des systèmes de production et d'accès aux marchés - Réaliser un descriptif qualitatif pour certaines zones de moyens d'existence identifiées pour les pays les plus à risque d'insécurité surtout au Sud et à l'Est
LANCEMENT DU PROJET « APPUI DE LA RECHERCHE AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT DES CULTURES STRATEGIQUES EN AFRIQUE »

A l'instar d'autres pays africains, Madagascar, à travers le FOFIFA a adhéréau Centre du Riz pour l'Afrique ou AfrIca Rice qui est une organisation de recherche panafricaine oeuvrant pour l'amélioration de la productivité et la rentabilité du secteur rizicole en Afrique. Afin de soutenir la recherche agricole dans ses pays membres Africa Rice a mis en place un Projet d'appui pour le développement des cultures stratégiques en Afrique, notamment à Madagascar. Le projet est financé par la Banque Africaine de Développement. Le projet a fait l'objet d'un lancement officiel le 03 mai 2013 à 'Hôtel PANORAMA/ Antananarivo au cours d'un atelier qui a regroupé tous les acteurs rizicoles de la chaîne de valeur riz. Objectifs de l'atelier: Tous les acteurs rizicoles au niveau de la chaîne de valeur Riz sont bien informés sur les activités du Projet SARD-SC, et sur les modalités de sa mise en oeuvre...

Attendus : - Une meilleure compréhension de la nature du Projet et de l'étendue de chaque composante du Projet. - Des indications/Idées générales sur les activités planifiées pour Madagascar.

LANCEMENT DU PROJET SUR « LA LARGE DIFFUSION DES METHODES DE LUTTE CONTRE LES TIQUES ET LES MALADIES A TIQUES EN AFRIQUE DE L’EST ET DU CENTRE »

Les études épidémiologiques ont montré que la présence des tiques et des maladies qu'elles transmettent à Madagascar risque d'être une menace pour le cheptel bovin à Madagascar. Pour pallier la situation , un projet intitué '' Large diffusion des méthodes de lutte contre les tiques et les maladies à tiques en Afrique de 'Est et du Centre'' a été mis en place et est mis en oeuvre par le Département de Recherches Zootechniques et Vétérinaires du FOFIFA au niveau de 3 régions ( Bongolava,Vakinankaratra et Analamanga) dont les objectifs sont de :

- Mettre à la portée des éleveurs les méthodes de lutte (stratégies, conduite d'élevage...) et les produits de traitement des maladies, - Développer les connaissances des éleveurs sur les tiques et les maladies transmises par les tiques et sur une utilisation raisonnable de produits de traitement soucieuse de 'environnement et de la santé publique,

- Faire adopter les technologies proposées par les éleveurs à travers des stratégies de démonstrations d'efficacité biologique et de réduction des pertes économiques. Les composantes du projet sont entres autres : Socio-économie : études d'impacts économiques, suivi de la baisse des pertes au niveau des éleveurs après application des méthodes de lutte, disponibilité et accessibilité des produits. Evaluation biologique avant et après la mise en oeuvre des méthodes de lutte Compatibilité de la règlementation en cours (vente et utilisation de produits) Etude d'impacts environnementaux Communication Formation. Le projet a été lancé officiellement le 10 avril 2013 à l'Hô tel PANORAMA Durée du projet : 7 mois jusqu'en septembre 2013.

RESTITUTION DU PROJET PARRUR

La restitution du Projet ''Promotion de la Recherche en Partenariat à Madagascar dans le secteur du développement rural'' a eu lieu le 02 mai 2013 au Centre de Ressources pour l'Agriculture et l'Environnement (CERSAE) Ampandrianomby Antananarivo . La mise en place d'un Réseau d'épidémio-surveillance des pestes aviaires dans la région du lac Alaotra, la gestion intégrée de la pyriculariose du riz pluvial sur les hautes terres, les réalisations du Projet d'appui à la pisciculture continentale malgache sur la gestion et la maitrise de la génétique de la Carpe commune (Cyprinus carpio) et du Tilapia (Oreochromis niloticus) ont été présentées à cette occasion.

INSERTION DU CENTRE DE RESSOURCES POUR L’AGRICULTURE ET DE L’ENVIRONNEMENT
(CERSAE) AU FOFIFA

cersae
Entre le Gouvernement de la République Française et le Gouvernement de la République malgache, il a été conclu deux conventions de financement de projets de type FSP( Fonds de solidarité prioritaire) signées pour l'exécution du Projet FORMA (Forum de la Recherche à Madagascar) mis en oeuvre de 2003 à 2007, et du Projet PARRUR ( Promotion de la Recherche en Partenariat à Madagascar dans le secteur du Développement Rural) dont la mise en oeuvre est encore en cours. Durant leur exécution, ces deux projets ont été hébergés dans les locaux du CERSAE. Le Projet PARRUR ayant été transféré dans les locaux du FSP MADES au Campus universitaire d'Ambohitsaina, en vertu des clauses actées dans les conventions susmentionnées, le FOFIFA a été désigné pour être le bénéficiaire final de tous les biens du CERSAE ainsi que les locaux de ce dernier, lesquels se situent dans l'enceinte de la Direction Générale. Le transfert officiel du CERSAE au FOFIFA s'est tenu à Ampandrianomby le 30 avril 2013 en présence de Madame Véronique ROHAN CHABOT, Conseillère adjointe de Coopération et d'Action Culturelle /SCAC, du Professeur Lala RAZAFINJARA, Directeur Général du FOFIFA et des partenaires des projets.

PRESENTATION DU MANUEL GUIDE POUR LA COMMUNICATION ET LA VISIBILITE
AU SEIN DU RESEAU ASARECA

Le FOFIFA est membre de l4ASARECA ou léAssociation pour le Renforcement de la Recherche Agricole en Afrique du Centre et de l4Est qui compte une dizaine de pays africains. Dans le but déassurer une visibilité du Réseau et de ses programmes, un manuel guide standard pour la communication a été élaboré. Le FOFIFA a participé à cet atelier qui s'est tenu à Entebbe - Ouganda le 12 février 2013