Foiobem-pirenena momba ny Fikarohana ampiharina amin'ny Fampandrosoana ny eny Ambanivohitra

Signature Accord de siège AR

       
                                                                                          
Le Directeur Général de l’AfricaRice, le Dr Harold Roy MACAULEY et la Ministre des Affaires Etrangères, Madame  Béatrice ATALLAH représentant le Gouvernement Malgache, ont procédé le 31 mars 2017 à Anosy à la signature de l’Accord de Siège marquant la formalisation de l’implantation du Bureau de Représentation de l’AfricaRice à Madagascar et ce, afin de redynamiser ce secteur et contribuer au développement durable de la riziculture à Madagascar,
Cet accord permet de sceller les liens de coopération, au profit du développement économique et social durable de Madagascar et de consolider davantage les liens entre AfricaRice et l'ensemble des partenaires scientifiques et de développement, œuvrant pour le développement durable de riziculture à Madagascar.


AfricaRice est une organisation de recherche agricole panafricaine intergouvernementale siégeant en Côte d’Ivoire et regroupant 26 pays africains.  C’est un centre international de recherche du CGIAR . AfricaRice a pour mission de contribuer à l’allègement de la pauvreté et à la sécurité alimentaire en Afrique à travers des activités de recherche et de développement en partenariat avec les systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA), les institutions de recherche avancées, les organisations paysannes, les organisations non gouvernementales et les donateurs, pour le bénéfice des agriculteurs africains, dont la plupart sont de petits producteurs, ainsi que pour les millions de familles africaines pour qui le riz représente la nourriture de base. Son objectif est d’améliorer la productivité et la rentabilité du secteur rizicole en Afrique.


Le Plan stratégique 2011- 2020  de l’AfricaRice définit le développement du secteur rizicole comme étant  «  le moteur potentiel de la croissance économique sur l’ensemble du continent africain »

 

L’adhésion de Madagascar à AfricaRice :
une opportunité pour améliorer la rentabilité  du secteur rizicole

 

Signature Accord de siège AR

 

Le riz étant l’aliment de base pour la population malgache, Madagascar s’appuie majoritairement sur la riziculture pour subvenir aux besoins de sa population, mais aussi pour faire face à l’insécurité alimentaire actuellement devenu un fléau mondial. Il est ainsi primordial pour Madagascar d’adhérer officiellement à cette organisation.

 
Par la LOI N°2015 -032, adopté par l’Assemblée Nationale Malgache le 08 décembre 2016 et promulgué le 15 janvier 2016 par le Président de la République, autorisant la ratification de l’adhésion de Madagascar au Centre du Riz pour l’Afrique, Madagascar est le 24ème pays membre de l’AfricaRice.

 

AS

 

Madagascar est membre de l’AfricaRice à travers le FOFIFA, le Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural qui est la principale institution de recherche du Système National de Recherche Agricole.  A noter que le Directeur Général du FOFIFA en la personne du Pr RAZAFINJARA Aimé Lala est actuellement le Vice Président du Conseil d’Administration de l’AfricaRice.


Pourquoi la présence de l’AfricaRice est-elle importante pour Madagascar ?


Madagascar peut aspirer à de meilleurs résultats en termes de production rizicole. Les paysans peuvent bénéficier des fruits des recherches sur les variétés plus rentables et adaptées.


La présence de l’AfricaRice à Madagascar va ainsi dans le sens d’une valorisation des technologies améliorées apportées par la recherche afin d’accroître la productivité et la rentabilité du secteur rizicole, de manière à assurer la durabilité de l’environnement de la production.


La présence de l’AfricaRice permettra également aux paysans de bénéficier d’une aide technique et matérielle dans tous les processus de production.


Les réalisations de l’AfricaRice à Madagascar :

  • Implantation des pôles de développement rizicoles (PDR), des zones géographiques où sont conduits, conjointement avec le Département de Recherche Rizicole du FOFIFA des programmes de recherche sur la chaîne de valeur du riz pour aboutir à des résultats pourvoyeurs d’impacts pour le développement rizicole. C’est le cas des pôles rizicoles d’Ambohibary Sambaina pour le riz irrigué et d’Ankazomiriotra pour le riz pluvial dans la région Vakinankaratra
  • Renforcement de capacités à travers la formation du personnel chercheur et technique en amélioration variétale au Centre de Formation de St Louis au Sénégal,
  • Introduction de la sélection variétale participative impliquant une contribution effective des paysans, dans le choix et l’utilisation des variétés qui répondent à leurs besoins. C’est ainsi qu’ont été effectuées des introductions des nouvelles variétés/lignées performantes comme les Nerica, les Arica…..Les essais d’adaptabilité et de comportement de telles introductions ont abouti à la sélection 2 nouvelles variétés adaptées aux conditions agro écologiques des régions d’altitude des Hautes Terres Malgaches. Elles ont été baptisées FOFIFA 183 et FOFIFA 184. D’autres variétés/lignées sont encore en cours actuellement dans les régions du Moyen est, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
  • Introduction des bonnes pratiques agricoles au sein des systèmes de cultures des riziculteurs : apport de fumure organique, de fertilisation, repiquage de jeunes plants ……
  • Remise officielle de 60 tonnes de semences améliorées aux riziculteurs vulnerables des poles rizicoles d’Ambohibary et d’Ankazomiriotra
  • Constitution des plateformes d’innovations riz ,et adoption de l’approche chaîne de valeur et de l’approche participative pour une vision commune des acteurs des objectifs à atteindre et une concertation favorisant les échanges et la conduite d’actions d’intérêts communs. Ce sont des facteurs clés pour améliorer les capacités de production et accroître le rendement.
  • Formation des paysans semenciers des plateformes d’innovation riz en production de semences de qualité,
  • Dotation en matériels et équipements agricoles telles que les motoculteurs, les moissonneuses, les batteuses…,
  • Formation des artisans locaux en fabrication de petits matériels agricoles tels que les semoirs, les sarcleuses…
  • Introduction du logiciel RiceAdvice, un outil d’aide à la décision mis à la disposition des producteurs,
  • la constitution des Groupes d’Action pour accélérer la diffusion des technologies agricoles améliorées

 

AS

 

Tout cet ensemble d’options stratégiques et technologiques ont été initiées par le Centre du Riz en Afrique avec l’appui de la Représentation de l’AfricaRice à Madagascar,la collaboration du FOFIFA à travers son Département de Recherches Rizicoles et la contribution effective des partenaires de développement.
Cet Accord de Siège permet de sceller de façon formelle, les liens de coopération, au profit du développement économique et social durable de Madagascar, au bénéfice des producteurs et de la population malgache.
Cet Accord permettra également de consolider davantage les liens de l’AfricaRice, avec les chercheurs malgaches, mais aussi, avec l’ensemble des acteurs et des partenaires de développement œuvrant pour le développement durable de la riziculture à Madagascar. 
La présence de l’AfricaRice à Madagascar tend vers une extension de ses activités dans le pays.

L’Accord de Siège est ainsi très important pour le Centre du Riz en Afrique dans la mesure où elle permet de renforcer davantage ses actions en faveur du développement rizicole à Madagascar et de remplir pleinement sa mission d’améliorer la productivité rizicole, dans un pays qui dispose de fortes potentialités rizicoles constitués notamment d’une quinzaine de grands bassins de production devant permettre de couvrir la demande intérieure et d’exporter le surplus sur le marché extérieur. Ainsi, Madagascar vise à devenir un Grenier Régional (Océan Indien, COMESA, SADC…).


Contact :
Pr Moussa SIE : Représentant Résident de l’AfricaRice à Madagascar
Tel : 034 14 920 99
E mail : m.sie@cgiar.org
Route d’Andraisoro–Ampandrianomby
BP 1690 – Antananarivo 101 - MADAGASCAR